Vous êtes ici : Accueil > OUVERTURE INTERNATIONALE > Projets - évènements / projects- events > LA TORTUE VOYAGEUSE 2015-2016
Publié : 8 novembre 2016

LA TORTUE VOYAGEUSE 2015-2016

Un lien avec le Burkina Fasso

Un vecteur d’ouverture avec des jeunes burkinabè.

Depuis cinq ans, des lycéens de Françoise de Grâce travaillent avec l’association la Tortue Voyageuse, une association d’échanges avec le Burkina Fasso et la Côte d’Ivoire. Les lycéens du lycée Françoise de Grâce lisent les lettres écrites chaque année par de jeunes burkinabè dans le cadre du « concours d’écriture » qui est organisé à leur intention.
Ce projet consiste dans le cadre de ce concours à donner vie à une des lettres écrite par des jeunes adhérents de la Tortue Voyageuse du Passoré (Burkina Faso).
A l’occasion de ce 8ème concours organisé par l’association, une lettre choisie donnera lieu à la réalisation d’un film.
Inoussa SALOGO, 26 ans, coordinateur de l’association à Ouagadougou, étudiant en 4ème année d’histoire à Ouagadougou, va piloter ce film. Il souhaite acquérir une formation en cinéma. Il a une bonne expérience de l’image au travers ses activités de dessinateur de bandes dessinées qui ont été présentées dans des festivals et ont obtenu des prix. Il trouve ici l’occasion d’une première expérience cinématographique en acceptant de prendre la responsabilité de ce projet.
Dans un premier temps (janvier 2016), la Tortue Voyageuse sollicitera des élèves du lycée Françoise de Grâce qui feront le choix de 2 ou 3 lettres parmi une dizaine qui leur seront soumises par Inoussa Salogo qui est venu les rencontrer au lycée en novembre 2015. Inoussa sera chargé de réaliser avec l’auteur d’une des 3 lettres un court métrage avec des moyens simples.
Le projet se conçoit comme un vecteur d’ouverture entre les jeunes burkinabè et les jeunes de France : susciter et alimenter la curiosité et l’intérêt pour les réalités d’un monde loin du nôtre pour les jeunes vivant en France, donner aux jeunes burkinabè une chance d’expérimenter un projet formateur, encourager et donner des perspectives à des jeunes burkinabè qui nous paraissent présenter des qualités particulièrement remarquables.
Inoussa Salogo sera chargé de réaliser le film et devra sélectionner une dizaine de lettres sur la soixantaine que nous avons reçues : celles qui lui semblent particulièrement intéressantes et visuelles. Ces lettres seront soumises à un groupe d’élèves du lycée F. de Grâce. Ces derniers devront choisir trois lettres qui suscitent particulièrement leur curiosité en retenant plusieurs critères comme par exemple :

  • La lettre est particulièrement descriptive
  • Elle suscite la curiosité et l’imagination
  • Elle est émouvante et vivante.

Dès janvier 2016, les lycéens transmettront le résultat de leur délibération à nos partenaires burkinabè.